Le tutu de Pi [tuto]

tutu

Vous vous souvenez de vos formules de Maths ?

Vous avez sué sang et eau sur le périmètre, diamètre et rayon du cercle ? Votre revanche est enfin arrivée. Ou comment Pi va devenir définitivement votre ami ;-)

Rappelez-vous, tout a commencé avec: « Que j’aime à faire apprendre ce nombre utile aux sages, immortel Archimède, artiste ingénieur, qui de ton jugement peut priser la valeur ?….

C’est grâce à ce moyen mnémotechnique que j’ai appris les décimales de Pi, le nombre de lettres de chaque mot correspondant à une décimale: que = 3, j’ =1, aime = 4 etc

Je vous propose un tutu, qui tourne et qui ne fait pas de gros paquets sur les hanches; En ce qui nous concerne, la parfaite tenue de première audition de piano de Rebecca.

♦ Commencez par noter vos formules et vos calculs qui vont vous permettre de connaitre la quantité de tulle et de satin à utiliser.

Pour mon modèle:

- tour de taille: 50cm (périmètre)

- longueur du tutu souhaitée: 50 cm

D’où:

Diamètre: D :périmètre / Pi = 50/3.14 = 15.92 cm

Rayon = R = D/2 = 7.96cm

Il me faut donc R + longueur = 7.96 (on arrondit à 8cm) + 50 = 58 cm x 2 = 116 cm de hauteur tulle x 116 de largeur  pour chaque épaisseur de mon tutu.

♦ Mes fournitures:

- 6m de tulle noir

- 1, 20 de satin gris anthracite

- une bande de 15 cm de coton uni noir

- une fleur en tissu

Première étape

1/ Pliez  en deux chaque morceau de tulle mesuré, comme à gauche.

Puis repliez de droite à gauche, pour obtenir un carré (comme à droite), qui va faire pour mes mesures 58 x 58 cm. Pensez à bien mettre des épingles pour ne pas que le tulle glisse

Deuxième étape

2/ Reportez ensuite à l’aide d’un crayon à tissu, votre rayon R. Il suffit de partir de l’angle en bas à droite et de tourner. Vous mesurez ensuite à partir du 1/4 de cercle tracé la longueur souhaitée de votre tutu, pour former un deuxième arc de cercle (pour moi à 50cm du premier)

découpe

3/ Découpez suivant les deux arcs de cercle.

Il vous faut répéter l’opération pour avoir plusieurs épaisseurs de tulle et une épaisseur de doublure. Dans mon cas, j’ai fait 5 épaisseurs de tulle noir, et une épaisseur de satin anthracite.

Vous vous retrouvez avec un « doughnut », un cercle avec un trou au milieu.

Superposez soigneusement vos cercles , mettant la doublure au dessous, épinglez.

4/ Faites une fente d’environ 10 cm en partant du petit cercle.

superposition et fente

J’ai ensuite posé une ceinture de tissu, une bande de 15cm de haut sur 110 de large, pour pouvoir nouer le tutu à la taille par un noeud dans le dos, au dessus de la fente.

J’ai ajouté un camélia de tissu à la taille…et voilà !

tourne

 

Le contrat est rempli, le tutu tourne..

Et l’audition piano, accompagnée de 2 flûtes à été un succès ;-)

spectacle 034

20140330_122205

Je suis une amie du Père Castor, et vous ?

Les albums du Père Castor ont bercé mon enfance et c’est avec plaisir que j’ai transmis ces petits trésors à mes enfants.

A l’occasion du 80ème anniversaire du conte « le petit poisson d’or », Le Père Castor vous propose de vous associer à un financement participatif sur internet pour ré-éditer cette belle histoire de la tradition russe. Etre co-éditeur d’une si jolie oeuvre, c’est une belle idée, non ?

Rendez-vous ici

L’ association des amis du Père Castor a été créée par le fils du fondateur, François Faucher. Le travail de réédition effectué se fait à l’identique des albums originaux et dans le respect des théories pédagogiques de Paul Faucher, le fondateur pour notre plus grand bonheur.

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, Les amis du Père Castor vous proposent de gagner avec linna morata les deux livres « Panache l’écureuil » de Lida, illustrations de Rojankovsky et « l’album Fée »par Rose Celli et Marguerite Reynier, illustrations d’Hélène Guertik.

Pere castor 2

Deux lots de deux livres sont à gagner

 

comment participer ?

Toujours aussi facile, vous laissez simplement un commentaire juste sous cet article et uniquement ici

comment multiplier ses chances de gagner ?

- en étant ou devenant fan sur la page FB  de linna morata ici (une chance en plus)

- en étant ou devenant fan de la page FB  des amis du Père Castor ici (une chance en plus)

- en relayant l’info sur votre blog (une chance en plus)

- en relayant l’info sur instagram  ou sur twitter (une chance en plus)

merci de laisser un commentaire par participation

vous avez bien compté : vous pouvez, en remplissant ces conditions, participer jusqu’à    5 fois (c.a.d. que vous laissez un commentaire ci-dessous pour participer puis deux autres si vous êtes fan sur les deux pages FB , encore un autre si vous relayez sur votre blog, et un dernier si vous relayez sur instagram ; les commentaires se laissent ci-dessous et uniquement ci-dessous)

et c’est jusqu’à quand ?

à partir de tout de suite et jusqu’à mercredi 12 février  (tirage au sort le jeudi 13 février )

 

Pere castor 3

Je vous invite aussi à visiter le site des amis du Père Castor, dont les livres j’en suis certaine vous remémorerons bien des souvenirs

Pere castor 1

D’ailleurs Harpo aimerait bien servir de modèle pour un prochain album !

 

Qui est le gagnant du Noël de Fleurus/Mango avec linna morata ?

Le grand jour est arrivé et l’un(e) d’entre vous va avoir dans quelques minutes un immense sourire :-)

Nous venons de procéder au tirage au sort

Nous avons d’abord tiré au sort une date pendant la durée du jeu:

 

Puis une heure:

 

La première à jouer à 21h15 est Soso, qui a même réussi à re-jouer une deuxième fois dans la même minute !

Sophie, je crois qu’il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un très joyeux Noël :-)

Je vous envoie un mail.

Ne soyez pas triste si vous n’avez pas gagné, un autre jeu débute aujourd’hui même avec de quoi vous mettre des étoiles plein les yeux ;-)!

 

C’est le noël de Mango / Fleurus avec linna morata !

Est-il bien utile de présenter encore les éditions Mango – Fleurus ?

De jolies collections sur l’art du fil et les loisirs créatifs et le magnifique dernier opus de Sophie Hélène,   »TISSUS ADDICT ! « un véritable carnet d’inspiration de la couturière avec catalogue de matières et projets alléchants auquel nous avons collaboré avec joie !

Que ce soit ce carnet à spirale relié fermé par un élastique fluo tendance ou ces livres au format agréable, à la couverture souple, je ne peux pas être objective, je suis fan :-)!

Aujourd’hui, tenez-vous bien, mieux qu’une tempête de neige hivernale, c’est une tempête de cadeaux  sur décembre qui débute avec ce sublime lot à gagner, de quoi trouver l’inspiration jusqu’à Noël prochain ;-)

 

-Tissus addict ! de Sophie Hélène, éditions Mango   (valeur 24.5 euros)

- Motifs et Compagnie de Chloé et Léa Eve, éditions Mango (valeur 19.80 euros)

- Mon atelier couture de Sylvie Blondeau, éditions Mango (valeur 19.80 euros)

- Mes livres en tissu de Lisa Sanchis, éditions Mango (valeur 19.80 euros)

- Déguisements et jouets en tissu de Virginie Desmoulins, éditions Mango (valeur 19.80 euros)

- Objets couture pour Bébé de Sylvie Blondeau, éditions Mango (valeur 19.8 euros)

- une pince Kam et 5 lots de pressions de couleurs différentes ( valeur 26 euros )

- 3 coupons de Tulle d’un mètre chacun (valeur 12 euros)

- un coupon de lange d’un mètre tissé en France (valeur 16 euros)

- 3 coupons d’un mètre de poussière d’étoiles: rose sur rouge, rouge sur glacier, blanc sur navet  Oeko tex, édités en France par linna morata (valeur 52 euros)

- 2 coupons de 0.5m de poussière d’étoiles: bleu paon sur écru et blanc sur moutarde Oeko tex, édités en France par linna morata (valeur 14 euros)

- un assortiment de 5 coupons en natté de coton, édités en France par linna morata (valeur 30 euros)

Soit 261.5 euros de cadeaux à mettre au pied du sapin  ;-)

 

comment participer ?

Toujours aussi facile, vous laissez simplement un commentaire juste sous cet article et uniquement ici

comment multiplier ses chances de gagner ?

- en étant ou devenant fan sur la page FB  de linna morata ici (une chance en plus)

- en étant ou devenant fan de la page FB de Mango / Fleurus ici  (une chance en plus)

- en relayant l’info sur votre blog (une chance en plus)

- en relayant l’info sur instagram (une chance en plus)

merci de laisser un commentaire par participation

vous avez bien compté : vous pouvez, en remplissant ces conditions, participer jusqu’à    5 fois (c.a.d. que vous laissez un commentaire ci-dessous pour participer puis deux autres si vous êtes fan sur les deux pages FB , encore un autre si vous relayez sur votre blog, et un dernier si vous relayez sur instagram ; les commentaires se laissent ci-dessous et uniquement ci-dessous)

et c’est jusqu’à quand ?

à partir de tout de suite et jusqu’à  jeudi 05 décembre minuit  (tirage au sort le vendredi 06/12)

 

 

Bonne chance :-) ! et à trèèès vite pour de nouvelles très belles aventures de Noël !

 

 

 

C’est Noël avant Noël avec French Blossom !

Même si vous vous dites que c’est dans plus d’un mois, nous savons chez linna morata, que le temps va filer comme un cheval au galop…

C’est pour çà qu’on vous prépare un feu d’artifice de surprises toutes plus belles les unes que les autres pour Noël, alors restez bien connectés sur le blog ici et sur notre page FB pour ne rien rater :-)

Nous avons souhaité attaquer les réjouissances avec une jolie boutique de Rennes qui met en avant un choix de créateurs 100% français, dont nous avons le plaisir de faire partie.

Ce qu’on apprécie  chez French Blossom, c’est la jolie sélection de vêtements, accessoires, jouets, déco pour plaire à tous du plus petit au plus grand et ce qui est bien c’est qu’il y aussi le site pour ceux qui n’ont pas la chance d’habiter Rennes !

Nous vous proposons de gagner cette semaine un bon d’achat de 75 euros sur French Blossom et comme on aime les chouettes cadeaux, nous rajoutons un bon d’achat de 50 euros sur le site de linna morata

 

Vous êtes fort en calcul, 125 euros pour gâter ceux que vous aimez ou même tout garder pour vous :-)

comment participer ?

Toujours aussi facile, vous laissez simplement un commentaire juste sous cet article et uniquement ici

comment multiplier ses chances de gagner ?

- en étant ou devenant fan sur la page FB  de linna morata ici (une chance en plus)

- en étant ou devenant fan de la page FB de French Blossom ici (une chance en plus)

- en relayant l’info sur votre blog (une chance en plus)

merci de laisser un commentaire par participation

vous avez bien compté : vous pouvez, en remplissant ces conditions, participer jusqu’à    4 fois (c.a.d. que vous laissez un commentaire ci-dessous pour participer puis deux autres si vous êtes fan sur les deux pages FB et encore un autre si vous relayez sur votre blog ; les commentaires se laissent ci-dessous et uniquement ci-dessous)

et c’est jusqu’à quand ?

à partir de tout de suite et jusqu’à mercredi 27 novembre minuit, tirage au sort jeudi 28 novembre.

Alors, comme dirait Nicholas, fondateur de French Blossom: GOOD LUCK :-)!

Marjolein Odink chez linna morata (2/2)


Alors qui es-tu finalement, Marjolein ?

Je suis née en Angleterre et j’ai grandi en Suisse alémanique avec une mère suisse-allemande, un père néerlandais, une sœur et un frère. J’ai eu une enfance pleine de couleurs. J’aime beaucoup les animaux et en particulier mon chien, mon chat et mes souris qui ont eu une énorme importance pour moi. Le rêve d’être une chercheuse de Primate m’a accompagnée très longtemps. Je n’aimais pas trop l’école.

Quel est ton parcours ?

Une recherche permanente et toujours en dehors de la norme de mon entourage.
Une année au Beaux Arts à Aarau puis une formation comme designer multimédia à Fribourg. Par hasard je suis tombée dans le film d’animation et j’ai pu travailler comme peintre de décors sur les films « le génie de la boite de raviolis » et « Max and Co ». C’est le travail avec le réalisateur Gerard Zingg qui m’a fait venir sur Paris. A Paris, un monde s’est ouvert. Toutes ces possibles … Et encore par hasard, je suis tombée dans le domaine du design textile. Aujourd’hui, j’habite dans un quartier paisible et multiculturel à Genève, entre Lac et montagne. C’est un bonheur les pieds dans l’eau !

Quelle est ta première pensée quand tu te lèves le matin et la dernière quand tu te couches le soir ?

Je ne suis pas matinale du tout. Alors mon matin commence tout doucement. Ma première pensée c’est normalement de savoir ce que j’ai envie de manger. J’adore les petits déjeuners. Par contre j’aime beaucoup travailler le soir. Souvent avant de me coucher, j’ai des idées, des petit visions pour le travail, et si ma journée était moins sympa, je rêve de voyages lointains.

Comment est rythmé ton quotidien ?

J’essaye de me lever avec mon ami. Et j’aime particulièrement quand le soleil me réveille. Puis il y a le petit déjeuner. Je commence tranquillement  dans la cuisine et je le termine devant l’ordinateur à lire le journal, des blogs qui m’inspirent … et je fais mes recherches pour mon travail. Quand il fait beau je me mets vers 11h sur la terrasse du café d’à côté et je dessine pendant une heure, loin de mon ordinateur.

Comment définirais-tu ton style ?

Influencée par le nord et la nature, j’aime quand la poésie rencontre un sourire.

Et tu l’as trouvé tout de suite ?

En fait, je n’ai pas cherché. Il était là. Par contre j’essaye d’évoluer, de découvrir d’autres facettes. Des fois on se perd et on doit revenir en arrière. Mais il y a toujours quelque chose à gagner.

Tu sembles très marquée par la nature, ça te vient d’où ?

J’ai grandi à la compagne. Je voulais toujours la quitter pour vivre les vibrations de la ville. J’adore la vie en ville, le coté multiculturel. Mais c’est vrai que l’envie d’expression est finalement souvent liée à la nature.

Quels artistes admires-tu ?

Egon Schiele pour son trait. Haruki Murakami pour son imagination et sa finesse. J’aime bien les photographes André Kertész et Shoji Ueda pour leur poésie et leur humeur. Et l’art brut pour sa liberté et son expression. Mais la vraie admiration je l’ai pour les gens qui savaient faire de la musique et chanter. Ce n’est vraiment pas mon talent !

Maintenant que l’on sait d’où tu viens, quelles sont tes envies ?

Mes envies de créer, de donner une forme à mes dessins et mes motifs se sont réalisées avec la collection que j’ai pu faire pour Linna Morata. C’est la première fois que je travaillais avec une créatrice et c’était une très belle expérience. Elle ma donné l’envie de plus jamais m’arrêter et l’agréable sentiment d’avoir trouvé ma place.

Et dans la vie, tu aimes quoi ?

La Bretagne, le vent, les vagues, l’eau froid
Avoir les pieds nus. Le must : les pieds dans l’eau
Pour le dessin, j’aime l’énergie et la couleur
Les hauts rayés. J’adore sécher le linge dehors
Les bords de mer et le jeux de l’ombre
J’aime bien être jambes croisées en dessinant
Amsterdam et toutes ses maisons

Merci Marjolein ! Et nous chez Linna Morata, on est ravis de t’avoir rencontrée !!!

Et si comme nous, vous êtes sous le charme de l’univers de Marjolein, son blog est ici !

credit photos et dessins : marjolein odink

Première récompense

La deuxième semaine d’école va bientôt s’achever et le rythme s’installe doucement.

Ma Clara qui est en CP, est radieuse et en adoration devant l’école et sa maitresse. Les premières récompenses arrivent et je retrouve le système de mon enfance, quasiment similaire:

1 bonne action = 1 image

10 images = 1 grande image

10 grandes images = 1 surprise

La première grande image a été soigneusement rangée hier et Clara a les yeux qui brillent en parlant de la surprise. Mais il faudra patienter et continuerà bien travailler ma bouillette, il manque encore 90 images pour atteindre ce graal !

IMG_0001
la première récompense de Clara

Inutile de vous dire que c’est moi qui me pâme et me pavane comme un coq et comme toute maman qui se respecte, je suis extrémement fière de ma grande poupée.

A la même époque, il y a quelques dizaines d’années, j’obtenais moi aussi ma première récompense: 1 bon point et le système voulait que 10 bon points = 1 image et 10 images = 1 cahier. Peut-être est-ce pour cela que j’ai une véritable passion pour les cahiers neufs ??

IMG_0002
mon premier bon point, soigneusement consevé

et si je veux être vraiment honnête, à la différence de ma fille, à la même époque j’avais eu également ma première punition…pour bavardage

on ne se refait pas ;-)!